Qui sommes-nous?
À propos du réseau
La recherche en sciences infirmières au Québec se développe de façon concertée depuis la dernière décennie à travers les domaines de recherche et à travers les universités québécoises. Trois groupes de recherche ont permis cette transformation en proposant des programmes de recherche portant sur trois domaines soit l’intervention clinique, l’organisation des services infirmiers et la formation infirmière.

Domaines de recherche en interventions

Les projets et travaux des chercheurs touchent les 3 domaines de recherche du RRISIQ.

Ces projets ont pour objectif d’élaborer, adapter, implanter, mettre à l’essai et évaluer une intervention clinique, en organisation des services infirmiers ou en formation en sciences infirmières :

1) Intervention clinique en sciences infirmières (domaine «CLINIQUE»)

Réfère à une action, un ensemble d’actions ou un programme relevant du champ de pratique clinique professionnel de l’infirmière et exécuté auprès de clientèles de soins (patients, familles, groupes, populations).

Les résultats attendus réfèrent à des résultats cliniques sur la santé physique, psychologique, ou sociale ou autres résultats cliniques directement évalués chez la clientèle visée. Les résultats cliniques peuvent aussi inclure des indicateurs de qualité de soins (ex : complications, chutes, plaies de pression, etc.) et l’utilisation des services, (dépistage de cancer, consultations, hospitalisations, etc.). Les « résultats cliniques » réfèrent à l’impact des interventions sur des populations de patients et non sur des infirmières, des étudiants, des services ou des organisations. Le domaine clinique inclut le développement et l’évaluation d’un instrument de mesure avec collecte de données au niveau des clientèles.

2) Intervention en gestion et organisation des services en sciences infirmières (domaine «ADMINISTRATION»)

Réfère à un ensemble d’activités qui peuvent porter sur des modèles d’organisation des soins infirmiers, des stratégies d’attraction, de déploiement et d’utilisation des ressources humaines et matérielles dédiées aux soins, de nouvelles modalités d’organisation du travail des prestataires de soins, l’introduction et l’utilisation des technologies de l’information et des communications, des modifications dans l’environnement de travail des prestataires de soins,  le développement et la mise en œuvre de mesures d’évaluation de la qualité et de la performance, la mise en œuvre de pratiques organisationnelles visant à soutenir la gestion et la prestation des services infirmiers.

Les résultats attendus des interventions en gestion et organisation des services, incluent : des effets reliés à l’optimisation de l’utilisation des ressources humaines et matérielles dédiées aux soins (étendue de la pratique infirmière, rétention et stabilité, clarté des rôles, autonomie, collaboration); des effets reliés à l’optimisation des processus de soins (ex : accessibilité, continuité, globalité, qualité des prestations), des effets reliés à la sécurité des patients et à l’amélioration de leurs conditions.

3) Intervention en formation en sciences infirmières (domaine «FORMATION»)

Réfère à toute activité ou tout programme éducatif, incluant une stratégie, un modèle ou une pratique d’apprentissage, d’enseignement ou d’évaluation en sciences infirmières, réalisé auprès d’infirmières ou d’étudiantes infirmières.

Les résultats attendus incluent la qualité de l’apprentissage, le développement de compétences infirmières (jugement clinique, leadership, rigueur, etc.) ou l’atteinte de niveaux de compétences (accession à un stade plus avancé de l’expertise). Les résultats peuvent être cliniques (qualité des soins, sécurité des patients, utilisation des services).

- Interventions en transfert de connaissances en sciences infirmières

Peuvent se retrouver dans les trois domaines (Ex : mise en application de guide de pratique clinique (guidelines) et évaluation sur des résultats cliniques, effectuer une revue Cochrane des effets d’interventions, etc.). Si l’intervention à l’étude s’adresse à d’autres infirmières (ex. : transfert des connaissances), elle doit comporter au moins une mesure de résultat clinique auprès de patients très clairement identifiée.