Résumé de l’activité

Les dynamiques du pouvoir soignant soigné et les rapports de domination en santé et leurs rôles dans la construction des facteurs d’exclusion sociale sont les principaux thèmes sur lesquels se penche cette présentation. Il s’agit d’une analyse basée sur une recherche faite auprès d’une population vulnérable et enrichie par des faits de l’actualité de nos milieux de soins. Cette analyse met en évidence des logiques de reproduction des inégalités, des discriminations, des questions de pourvoir, d’oppression et des hiérarchies sociales qui constituent le centre de nos préoccupations dans le fonctionnement des soins en nursing.

Les infirmières sont appelées à mieux comprendre la nature du pouvoir et ses dynamiques dans leurs milieux de pratique respectifs, à savoir les dimensions relationnelles des inégalités que ce soit au niveau des catégories socio-professionnelle, sexe, ethnie, âge, mais aussi genre, orientation sexuelle, non seulement des soignés mais aussi des soignants. Une structure démocratique d’une relation de soins se concrétise par des rapports équitables dans une relation de soin asymétrique. L’infirmière a un rôle à jouer pour changer le rapport de domination tenant en compte la vulnérabilité de l’Autre, sans préjugé, ni intimidation mais de le reconnaitre dans sa différence sans porter atteinte à sa dignité et à sa subjectivité.

La place accordée à la culture et à l’ethnicité des populations vulnérables ne peut et ne doit pas être mobilisée pour, indirectement, justifier la domination et les inégalités pour justifier ou masquer le dysfonctionnement ou les lacunes dans la gestion des soins des institutions de santé.

Objectifs de l'activité

  1. La diffusion des travaux d’analyse basés sur une recherche faite auprès d’une population vulnérable.
  2. Le partage d’une analyse critique des réalités de l’actualité de nos milieux de soins.

Animatrice de l'activité

Naima Bouabdillah est professeure agrégée au département des Sciences Infirmières de l’UQTR. Elle a terminé son bac, sa maîtrise et son doctorat en sciences infirmières à l’Université d’Ottawa, Canada. 

Naima Bouabdillah est membre régulière du réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ). Elle s’intéresse à la recherche auprès des populations marginalisées qui subissent diverses formes d’exclusion. Ses recherches utilisent des cadres théoriques fondés sur les sciences sociales afin de conceptualiser les relations socioprofessionnelles fondées sur l’altérité, la marginalisation et le processus d’inclusion.

Conflits d’intérêts

L'animatrice déclare n'avoir aucun conflit d'intérêt en lien avec cette activité scientifique. Un soutien financier de type "CRSH-Subvention Institutionnelle UQTR" est toutefois déclaré par l'animatrice.

Pour participer au webinaire

L'activité est offerte gratuitement et est ouverte à toutes et à tous. L'inscription est toutefois obligatoire pour y participer. Vous pouvez vous y inscrire en cliquant sur le lien plus bas. Notez que ce webinaire ne sera pas enregistré.

Pour vous inscrire (obligatoire pour y participer)

Événements 28/123